Richard Malka, avocat de Charlie Hebdo : "Provisoirement, l'état d'esprit des terroristes a gagné. Dans tous les champs de la liberté d'expression, il y a une régression. La censure a muté, elle ne vient plus de l'État, elle vient de nous-mêmes."

par France Inter

Les commentaires sont désactivés pour cette page.