Richard Ferrand, sur les députés LREM qui souhaitent créér un sous-groupe : "Ça n'existe pas. S'ils y vont, c'est le divorce"

par franceinter

Les commentaires sont désactivés pour cette page.