Polémique : Des dizaines d'élèves, à genoux mains sur la tête, certains la tête contre le mur, sous la surveillance de policiers armés

par morandini

Les commentaires sont désactivés pour cette page.