Patrick Boucheron, historien et professeur au Collège de France : "Samuel Paty est mort dans l’exercice même de son métier, et dans ce qu’il a de plus essentiel. […] Le cœur de ce métier, c’est d’émanciper des intelligences singulières."

par franceinter

Les commentaires sont désactivés pour cette page.