Pascal Bruckner : "Les gilets jaunes, c'était souvent des gens plutôt âgés, qui plutôt que de s'abrutir devant la télé, cette tisane des yeux, se sont retrouvés entre eux pour passer des nuits entières à discuter et refaire le monde"

par franceinter

Les commentaires sont désactivés pour cette page.