"MeToo ça a changé beaucoup de choses : on est allé vers un extrême, mais on avait besoin d’aller vers cet extrême là".

par franceinter

Les commentaires sont désactivés pour cette page.