La réalisatrice Mounia Meddour parle de son film "Papicha", ode à la liberté des femmes en Algérie : " J'ai vécu ça, il y avait la montée graduelle de violences, l'envie de couvrir le corps des femmes"

par France Inter

Les commentaires sont désactivés pour cette page.