Iannis Roder, professeur d’histoire-géo : "Il arrive que dans les classes on taise l’incident, on ne relaie pas auprès de sa hiérarchie, que la hiérarchie ne gère pas nécessairement bien. Mais je crois qu’aujourd’hui, il y a une vraie volonté politique."

par franceinter

Les commentaires sont désactivés pour cette page.