François-Xavier Bellamy : "Ce qui me frappe le plus, c'est le discours moralisateur du gouvernement qui tend à faire porter sur les Français le poids de la responsabilité d'une crise que les autorités publiques n'arrivent pas à gérer."

par franceinter

Les commentaires sont désactivés pour cette page.