Fabrice Arfi, sur les soupçons de financements libyens de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007 : "Le temps de la présidentielle de 2007, Claude Guéant a ouvert une chambre forte si grand qu'un homme peut tenir dedans."

par franceinter

Les commentaires sont désactivés pour cette page.