Violences lors de la manifestation du 1er-Mai à Paris : "Il est hors de question de trouver des excuses aux services de renseignement ou à la police. Ils ont un job à faire ils sont payés pour ça. Et c'est ce que l'on attend d'eux", Aziz Senni

par franceinfo

Les commentaires sont désactivés pour cette page.