Narcisse comme Mark Zuckerberg, Macron comme Ulysse : Homère traduit par Sylvain Tesson dans "Un été avec Homère"

par franceinter

Les commentaires sont désactivés pour cette page.