Vrai ou fake : Alexandra Henrion-Caude, ancienne chercheuse à l'Inserm, affirme que les vaccins à ARN sont dangereux pour notre ADN

par franceinfo

Les commentaires sont désactivés pour cette page.