Vittoria Colizza, épidémiologiste : "Le Royaume-Uni n'avait pas vraiment d'autre choix que de fermer avec un confinement strict, c'était nécessaire."

par franceinter

Les commentaires sont désactivés pour cette page.