Procès des attentats de janvier 2015 : "L'absence" des terroristes "est source de frustration (...) mais cette absence, il faut la relativiser. Lorsque les auteurs d'attentats sont dans le box, ils restent silencieux ou nient", estime Jean-François Ricard

par franceinfo

Les commentaires sont désactivés pour cette page.