Pierre Grosser : "Le saut de confiance qui suspend l’interrogation sur les intentions de l’adversaire est très rare"

par franceculture

Les commentaires sont désactivés pour cette page.