"On savait qu'il y avait une certaine radicalisation qui pouvait mener au pire", Viviane Teitelbaum, député francophone bruxelloise

par i24news-fr

Les commentaires sont désactivés pour cette page.