On est dans un équilibre fragile, le nombre de contaminations a augmenté depuis début août", dit Jean-François Delfraissy, le président du Conseil scientifique. "Nous sommes toujours sur la première vague", précise-t-il.

par franceinfo

Les commentaires sont désactivés pour cette page.