Le mouvement des "gilets jaunes" "doit s'arrêter parce qu'il est infiltré par les éléments les plus violents", estime Florence Berthout

par franceinfo

Les commentaires sont désactivés pour cette page.