La plupart des otages auraient été secourus au Kenya

par euronews (en français)

Les commentaires sont désactivés pour cette page.