"L'Etat français est complice de ces crimes de masse que sont les viols, parce qu'on sait exactement comment il faudrait faire pour les arrêter mais on ne met pas les moyens sur la table", regrette Caroline De Haas #8h30politique

par franceinfo

Les commentaires sont désactivés pour cette page.