Jean-François Copé : "Je souhaite que cette semaine où il y a un deuxième tour des législatives partielles, il n'y ait pas d'initiative intempestive, (...) de propos malheureux ou inutilement agressifs."

par publicsenat

Les commentaires sont désactivés pour cette page.