Hyam Yared : "Notre quotidien au Liban est réduit à des conditions extrêmes, nous n'avons plus d'électricité, bientôt plus d'eau. La vie est une déliquescence générale, les gens n'ont plus accès à leur compte en banque."

par France Inter

Les commentaires sont désactivés pour cette page.