"C'est d'abord Jean-Michel Blanquer qui a été dans le déni, qui a manqué de clarté, de transparence, ce qui a conduit à une forme de défiance de la part de la communauté éducative", estime Stéphane Troussel, président de Seine-Saint-Denis

par franceinfo

Les commentaires sont désactivés pour cette page.