"À une époque, on a dit qu'on fermerait Fessenheim quand on ouvrirait l'EPR de Flamanville. Aujourd'hui, on est obligés d'envisager de ne pas faire les deux opérations en même temps", déclare le ministre de l'Ecologie François de Rugy.

par franceinfo

Les commentaires sont désactivés pour cette page.