"À un moment venu, la dette se vengera, et ce seront les services publics essentiels qui seront frappés," met en garde Pierre Moscovici

par franceinfo

Les commentaires sont désactivés pour cette page.