20h, on les écoute: pour Noémie Banes, infirmière à Oloron-Sainte-Marie, "l'hôpital public se meurt, car le gouvernement ne donne pas les moyens pour qu'il survive"

par BFMTV

Les commentaires sont désactivés pour cette page.