Nicolas Canteloup et Patrick Bruel

par puremedias  

 
Nicolas Canteloup et Patrick Bruel
signaler ce contenu
Vidéo à la demande d'Orange
Patrick Bruel - Seul ou presque
Patrick Bruel - Seul ou presque
Vidéos similaires
OUINON
lecture auto

autres vidéos Autres

Page 1
03:59

Pour Les Alsa Ice Bucket Challenge...

Avant de vous plaindre parce que vous voyez partout des vidéos de l'ALSA Ice Bucket Challenge, prenez le temps de regarder celle-ci. http://positivr.fr/alsa-ice-bucket-challenge-haters/ ----- Traduction : POSITIVR.fr Version originale : #ALSicebucket Haters... watch this... - par Anthony Carbajal (https://www.youtube.com/watch?v=cK7UUYt_vRI) ----- POSITIVR : Votre dose d'inspiration positive. http://positivr.fr/ Rejoignez-nous sur Facebook : https://www.facebook.com/positivr.fr
06:23

Radio Mag Laurent Petit guillaume et...

Tabatha Cash invitée de l'émission Radio Mag présenté par Laurent Petitguillaume.
00:58

Keymi graffe pour France Bleu Pays...

Keymi, de retour devant les locaux de France Bleu Pays d'Auvergne, pour 3 autres tableaux, toujours sur le thème du Rock!
59:51

Jacques Chancel Reçoit Jean Favier -...

02 novembre 1988 Jacques CHANCEL reçoit Jean FAVIER, directeur des Archives Nationales. - Celui ci parle de sa formation, ses violons d'INGRES. Il parle longuement des archives : comment PHILIPPE AUGUSTE le premier en a compris l'intérêt, comment les Archives Royales sont devenues publiques et Nationales. Il parle de ses préférences d'historien : les documents du Moyen Age ; des trésors connus ou inconnus du Patrimoine. - Il commente les opérations d'inventaires des fonds, les problèmes de sélection (tableaux de tri, par commissions), les périodes troublées (archives seconde guerre mondiale : les dénonciations ont été archivées...). - Le travail d'historien, l'aide qu'il doit apporter aux historiens qui viennent chercher des archives. La connaissance des circuits d'information de chaque période ; la découverte de documents (le testament de LOUIS XIV a été retrouvé par hasard). - FAVIER parle de la Cathédrale de CHARTRES, objetd'une grande passion. De son goût pour la musique, pour le clavecin (joué en famille). Il conclut par quelques propos d'historien.
04:58

Université d'été 2014

L'Université d'été 2014 du CNES a rassemblé une centaine d’enseignants de toute la France. Elle s’est déroulée du 11 au 15 juillet 2014 à la Cité de l’espace, à Toulouse. Crédits : CNES http://www.cnes.fr
10:40

Mooc's, Ces Cours En Ligne Ouverts à...

Les MOOC's (Massive Open On-line Course) - en français FLOT's (Formation en Ligne Ouverte à Tous) revêtent actuellement une importance stratégique pour les Etats, les décideurs et les medias. Quel est le but attendu des MOOC à la française, jusqu'à quel point cette pratique est-elle répandue auprès des enseignants chercheurs et des étudiants ? Cette séance de l'Académie des technologies, animée par Alain Bravo, Yves Caseau, Michael Matlosz et Dominique Peccoud, fait un état de l'art des usages, des projets et perspectives.
59:51

Jacques Chancel Reçoit Jean Favier -...

02 novembre 1988 Jacques CHANCEL reçoit Jean FAVIER, directeur des Archives Nationales. - Celui ci parle de sa formation, ses violons d'INGRES. Il parle longuement des archives : comment PHILIPPE AUGUSTE le premier en a compris l'intérêt, comment les Archives Royales sont devenues publiques et Nationales. Il parle de ses préférences d'historien : les documents du Moyen Age ; des trésors connus ou inconnus du Patrimoine. - Il commente les opérations d'inventaires des fonds, les problèmes de sélection (tableaux de tri, par commissions), les périodes troublées (archives seconde guerre mondiale : les dénonciations ont été archivées...). - Le travail d'historien, l'aide qu'il doit apporter aux historiens qui viennent chercher des archives. La connaissance des circuits d'information de chaque période ; la découverte de documents (le testament de LOUIS XIV a été retrouvé par hasard). - FAVIER parle de la Cathédrale de CHARTRES, objet d'une grande passion. De son goût pour la musique, pour le clavecin (joué en famille). Il conclut par quelques propos d'historien.
04:29

Octobre 2013 Sur La Voix De La Grotte

Un angle de ma vie en vidéo: http://lavoixdelagrotte.blogspot.com OCTOBRE 2013 featuring: Leslie, Sophie, Tim, Yoann
13:59

Magazine n°529 (Redif.)

GERARD BRAND Partie 2 (rediffusion du 29 avril 2014) Après l’incendie de l’église de Gerstheim en 2011, Gérard Brand, mosaïste à Obernai à décider de récupérer des objets liturgiques, des poutres calcinés, des pierres pour réaliser une mosaïque intitulée « résurrection ». Cette oeuvre est conçue pour intégrer le choeur de la nouvelle église de Gerstheim. (Reportage : Marc JONAS – Jean-Yves FISCHBACH - Chloé FABRE)
02:50

Urbex Dans Un Ancien Hopital...

Session photos urbex dans un bâtiment construit à la fin du XIXème siècle, qui fut d'abord un hôpital psychiatrique, puis un sanatorium, avant de fermer ses portes au début des années 1990. A la fin du XIXème siècle le Conseil Général du Var approuve par délibération la construction d'une "maison de santé pour aliénés", autrement dit un hôpital psychiatrique ou HP sur un terrain de presque 30 hectares, dans un village qui comptait moins de 2000 habitants à cette époque. Les premiers patients viennent de l'Asile de Saint-Pierre de Marseille, aujourd'hui Hopital de la Timone. Au début de la Grande Guerre, ce sont un millier de patients qui seront internés dans cet hôpital psychiatrique. Pendant cette même guerre, 900 personnes périront d'une épidémie de grippe espagnole en quelques années. Juste avant la Seconde Guerre Mondiale, cet HP hébergera jusqu'à 1300 patients. Pendant cette même guerre, ce sera l'armée allemande qui l'occupera. Entre la fin de la Seconde Guerre mondiale et la fin des années 1950 (1959, date de la plus vieille archive trouvée sur place), cette partie de l’hôpital psychiatrique a été transformée en sanatorium. Outre l'utilisation des antibiotiques qui s'est généralisée dans les années 1950, on préconisait également que les patients soient au grand air et exposés au soleil. Ce sanatorium dans le Var, avec son immense parc, était donc un endroit idéal pour guérir de la tuberculose et des maladies pulmonaires. Le sanatorium a fermé ses portes au début des années 1990 et est désormais muré.
02:08

Urbex Clinique de Chirurgie (pas...

Photos Urbex dans une ancienne clinique de Marseille où un médecin anesthésiste s'était autoproclamé chirurgien esthétique. Sur sa carte de visite figurent une dizaine de qualifications plus fantaisistes les unes que les autres. Son établissement a été fermé au milieu des années 1990 pour défaut de sécurité sanitaire, ce qui ne l'a pas empêché de continuer à exercer clandestinement, sans être couvert par une assurance professionnelle. Ce médecin avait inventé une méthode révolutionnaire: la "Chirurgie Douce", autrement dit, il remplaçait anesthésie générale par anesthésie locale et Valium, voire interventions à vif... Poser des implants mammaires (qu'il achetait par lots et étaient souvent périmés) ne prenait que deux heures et les patientes rentraient chez elles immédiatement (après s'être vues offrir un verre d'eau). Épanchements de sang ou de graisse n'étaient pas rares. Ses "équipes médico-chirurgicales hautement qualifiées" se résumaient à lui et trois personnes employées au noir qui occupaient tour à tour les postes de secrétaire, agent d'accueil, femme de ménage et assistantes au bloc (Le médecin opérait plusieurs personnes en même temps) Il est finalement poursuivi par une centaine de ses anciens patients opérés au début des années 2000 et doit répondre de mise en danger de la vie d'autrui, blessures involontaires, publicité mensongère, travail illégal par dissimulation, non-remise de devis, tromperie aggravée sur les qualités substantielles des prestations de service et menaces ou acte d'intimidation. Le médecin ne se démonte pas et proclame que médicalement parlant il sait tout faire car il lui suffit d'avoir vu pratiquer une opération une seule fois pour pouvoir la reproduire, et qu'il est l'un des plus grands chirurgiens esthétiques du monde... Le docteur M sera condamné à 4 ans de prison dont un avec sursis, et l'interdiction de pratiquer la médecine à vie.
13:24

Makaila réfugié tchadien

Makaila est journaliste tchadien, réfugié politique en France depuis juillet 2013. Exilé au Sénégal depuis 2005, il continue, à distance, sur son blog, son travail d’information sur son pays. Cela lui vaut en 2013, une menace effective d’expulsion vers le Tchad. Il est intervenu devant de nombreuses classes l’année scolaire 2013-2014 dans l'académie de Dijon. Il le fera, de nouveau, à partir de la rentrée 2014
05:38

Remi Clip In The Box, Le Reportage

REMI CLIP In the Box, le reportage
01:24

Nancy en Automne

Nancy en Automne
01:05

Saint Nicolas à Nancy

Saint Nicolas à Nancy